Je, tu, île... 2009 Travaux graphiques

Résidence accompagnée et soutenue par l'association 'Contes en Oléron"




Tout vrai regard est un désir. Alfred de Musset


Rencontres. Regards. Photographies. Récits. Ile.
Cinq mots pour commencer une histoire.

Point de départ, convoquer des groupes hétérogènes de personnes de l’Ile ou de réseaux associatifs et leur proposer de ramener avec eux des photos, celles qu’ils veulent apporter, sans contrainte de thème. A partir de ça, naissent de multiples récits, propices aux témoignages, aux récits de vie, aux rêveries…
Le regard est central autour des mots et des écrits.
La collecte d'images réelles et imaginaires aussi.
Enjeu du regard sur chez soi, des autres sur chez soi, du regard sur les autres… sur l'île, sur l’histoire de l’île en particulier, sur l’insularité en général.


Rencontres et Regards croisés


• Rencontre des gens à partir et autour de photographies, actuelles, anciennes, liées à leurs histoires, à la mémoire et la vie de l'île, aux métiers, à l'environnement.... chez l'habitant, par réseaux associatifs ou de métiers...

• Rencontres avec des gens dans leurs paysages. Regards et partages de leurs espaces préférés, intimes, de leurs espaces de rêveries mais aussi les espaces de pertes, les espaces dénaturés, les espaces renversés, abimés... Et causeries autour de ça....

• Ateliers d’écritures et/ou d'ateliers de lectures autour des lieux vus, de photos ou d'images, ce qu’on voit et ce qu’on croit voir, ce qui n’est pas vu…


Réalisation-Production


Au final, il y aura une iconographie, miniature ou géante sur différents supports, l’expression photographique sera de toutes les manières présentes. Travaillées ou non. Brutes ou non.

Des récits courts en résonnance indirecte ou en disonnance avec les photos ou projections seront dits, chantés ou lus. Ces récits auront été nourris par la rencontre près des gens de l'ïle et de mon propre imaginaire.
Il s’agit aussi de créer une œuvre artistique à partir du travail photographique, croisé par les récits: il y aura déambulation. Mouvement. Des séquences. Des haltes. Monter un parcours expo dans des lieux inattendus, insolites ou décontextualisés.... afin de regarder encore autrement...



île et aile sommes-nous
parmi lacs fleuves et mers
nos maux se racontent en beauté
par-delà toutes les montagnes
érigées en mur au milieu du silence
la parole n'attend pas le retour
des voyageurs au pays des idées
elle chemine en spirales
vers le lieu du partage

Tanella Boni